Posted on 0 comments

Utilisation d’une voiture électrique en 2021 en France : les tristes défaillances du réseau

Le premier rapport de l’observatoire de la qualité des services de recharge électrique accessibles au public est disponible. Celui-ci confirme l’état regrettable du réseau français. En effet, d’après l’Association française pour l’Itinérance de la recharge électrique des Véhicules, une borne publique sur quatre présenterait de sérieuses défaillances. Plus de détails ici.

Une recharge sur quatre est inutilisable

Les conclusions de ce premier rapport de l’AFIREV ne sont pas très encourageantes. Au contraire, elles viennent confirmer l’embarras de plusieurs conducteurs de voitures électriques. Ces derniers étant régulièrement confrontés à des bornes hors service ou des pannes ponctuelles pendant la cession de recharge. Effectivement, 85% des utilisateurs questionnés ont indiqué avoir connu au moins une borne hors service pendant ses six derniers mois. Au cours de la même période, 83% des interrogés ont expliqué avoir affronté un problème lors de la recharge mettant fin à l’opération. Les chiffres sont encore plus inquiétants si on se réfère à la plate-forme d’interopérabilité Gireve. D’après elle, 25% des bornes ne sont pas disponibles 99% du temps et 9% sont hors services plus de sept jours consécutifs. En gros, sur environ 600 000 charges analysées, seuls 75% ont été réussies. En conclusion, une recharge sur quatre se solde par un échec.

Les dispositions envisagées

Les chiffres énoncés plus hauts sont à étudier avec le faible nombre de bornes de recharge en disponible en France de même qu’un réseau globalement souffrant. À cet effet, le gouvernement français a confirmé l’objectif des 100 000 bornes d’ici fin. Toutefois, il faut avouer qu’avec à peine plus de 30 000 stations de recharges recensées en début d'année, ce projet paraît très ambitieux. À noter que l’offre de véhicules électriques ne cesse d’augmenter et que leurs prix deviennent de plus en plus accessibles. Il est donc dommage de constater que la recharge apparaît comme l’un des principaux freins au développement du véhicule électrique en France. Néanmoins, il conviendra d’apporter une nuance à ce tableau noir en précisant que la majorité des recharges en France s’effectue à domicile.