Posted on 0 comments

Apple : brevet d’un nouveau câble de recharge avec une plus grande longévité

La firme américaine de smartphones a déposé une demande de brevet que l’office nationale américaine a publié. La publication montre qu'un nouveau type de câble pour iPhone et iPad serait en cours d’élaboration dans les labos de l'entreprise. Découvrez donc ce que la firme annonce de costaud.

Le prochain câble Apple plus résistant et plus durable

Si vous possédez ou avez possédé un iPhone ou un iPad, alors vous savez certainement que les câbles Apple ne bénéficient pas d’une longévité fameuse. Conscient de cela, Apple a fait une demande de brevet auprès des autorités compétentes américaines. Le brevet ne se concentre que sur le câble et sa potentielle future structure. 

Le document rédigé décrit avec beaucoup de précisions les contours d'un nouveau type de câble. La structure du câble serait plus solide que celle des câbles actuellement présents sur le marché. La nouvelle structure serait composée de plusieurs couches de gaines protectrices, avec des matières plus ou moins rigides. Ces empilements de couches permettraient aux fils électriques transitant à l'intérieur du câble de bénéficier d’une protection optimale. 

La structure du câble devrait être moins sujette à l’usure et la détérioration, puisqu’elle reprendrait presque toujours une forme longiligne. Elle devrait également limiter les amplitudes d'entoilage et les possibilités de tordre le câble dans tous les sens.

Des matériaux plus denses que ceux habituellement utilisés

L’entreprise américaine a aussi prévu de remplacer les éléments plus épais du câble (ceux qui font la jonction avec les interfaces de connexion. Le remplacement consistera à augmenter la densité de matériaux utilisés en vue de façonner les couches de gaines.

 En temps normal, ces épaisseurs sont prévues pour empêcher que l’on puisse tordre la partie du câble trop près des interfaces de connexion. Elles sont aussi censées garantir un meilleur maintien des gaines. Mais dans la pratique, c'est en général à leur base que la protection lâche en premier.

De ce fait, à moins de l’utiliser, on ne saurait être catégorique sur les prévisions du papier. Mais si Apple a décidé de régler ce problème, c'est déjà une excellente nouvelle.